Minestrone de légumes au pesto. Recette

Avec le temps si désagréable que nous avons cet hiver, à la maison, nous avons répété jour après jour également une recette à la cuillère: soupes, ragoûts, ragoûts, minestrone. Et dans ce dernier plat, nous allons nous concentrer aujourd'hui.

Plus précisément, il s’agit d’un minestrone de différents légumes assaisonnés d’un pesto génois: Minestrone de légumes au pesto.

En marche

Les ingrédients (pour 4 personnes)

Pour le bouillon: 2 navets, demi-chou rouge, 2 tomates, 1 poireau, 1 courgette, 1 oignon, eau, sel et poivre.

Pour la soupe: 1 navet, 1 courgette, 1 aubergine, 1 tomate, 100 gr. champignons déshydratés, 100 gr. de petites pâtes, huile d'olive extra vierge (EVOO), parmesan râpé, sel et poivre.

Pour le pesto: 100 ml. huile d'olive (EVOO), basilic, 40 gr. de pignons et 50 gr. parmesan râpé

La préparation

Bien que, dans la préparation traditionnelle du minestrone, les légumes soient cuits tous ensemble, je préfère d’abord faire un bon bouillon avec des morceaux plus gros et une cuisson longue; puis faites cuire quelque chose de moins ceux qui resteront dans l’assiette - des coupes plus petites - pour qu’elles ne soient pas défaites.

Nous allons donc d'abord faire un bon bouillon avec les ingrédients ci-dessus: propres, pelés et coupés en gros morceaux avec environ trois litres d'eau. Environ 40 minutes dans un autocuiseur ou une heure et demie dans un pot normal.

Pendant ce temps, nettoyez et coupez le reste des légumes en petits morceaux et préparez les champignons que nous aurons réhydratés avant de les mettre dans l'eau pendant environ deux heures. Nous faisons sauter tout cela dans une casserole quelques minutes avec un peu d'EVO puis nous recouvrons avec le bouillon de légumes bien filtré. Salpimentamos.

Laisser mijoter 15 minutes et ajouter les pâtes. Laissez cuire al dente et éteignez le feu.

Pour préparer le pesto, il suffit de mettre le basilic, les pignons, l’EVO et un peu de sel dans un mélangeur. Battre et ajouter le parmesan râpé à la pâte obtenue.

Dégustation

Il ne sera servi dans la soupe que dans des plats individuels avec un peu de parmesan râpé et assaisonné d'une cuillerée à thé de pesto. Le pesto donne au plat une touche de fraîcheur très particulière, très méditerranéenne, avec les pignons de pin et le basilic et ses notes balsamiques ajoutant des nuances et enrichissant le tout.

Et pour boire, que pensez-vous de cette amoureuse du Roussillon: Léon Barral Faugères Jadis 2004